Aveiro et ses environs
Aveiro et ses environs

AVEIRO

Aveiro est une ville située au Portugal. L'agglomération regroupe une population de 80 000 habitants. La ville compte 60 000 habitants intramuros, ce qui en fait la cinquième ville du Portugal et la troisième puissance économique du pays après Lisbonne et Porto. Le district d'Aveiro, que l'on peut traduire par département, compte 715 000 habitants et dépend de la région Beira Litoral. Aveiro a la particularité de se trouver au bord d'une lagune à quelques kilomètres des plages et des collines de l'arrière pays. 


Nous commençons la visite par le centre historique. L'endroit est réservé aux piétons. Les façades des immeubles sont recouvertes d'azulejos. Dans une petite ruelle nous découvrons une multitude de bars. C'est le quartiers où se retrouvent les jeunes. Cette rue débouche sur la Praça do Peixe. On y trouve un marché couvert où l'on vend du poisson. Ici, les cafés disposent de terrasses. Nous nous arrêtons pour boire un coup. Un forte odeur de poisson pourri envahi le quartier, mais on s'y fait au bout de quelques minutes.


Aveiro, la Venise du Portugal. Nous découvrons au fil de la promenade quelques canaux enjambés par de petits ponts. C'est joli mais son surnom de petite Venise ou de Venise du Portugal est un peu exagéré. Sur ces canaux circulaient autrefois les moliceiros, de petits bateaux joliment décorés servant jadis à la récolte de plantes aquatiques. Nous décidons de continuer la ballade en Moliceiro. Le départ se fait nas pontes, autrement dit, près des ponts.

 

 

Nous embarquons dans un moliceiro complètement délabré. Après plusieurs tentatives il finit par démarrer. C'est probablement un 50 cm3. C'est un peu effrayant au début mais on s'y fait. On commence la ballade puis subitement le moteur s'arrête. On ne comprends pas ce qui se passe. Le capitaine tape par terre avec le pied et je me dis que ce crétin va nous faire chavirer. Non, au lieu de cela on assiste à un spectacle surréaliste. Des centaines de petits poissons sautent hors de l'eau et dansent au rythme de ses coups de pieds.

 

Les marais salants. Après avoir franchis une écluse, qui nous a un peu cassé les oreilles, le capitaine dirige le bateau plein ouest vers les marais salants. Le vent souffle assez fort et nous sommes surpris de voir ces montagnes de sel en train de sécher. L'odeur est impressionnante. Nous retournons ensuite au lieu d'embarcation. La balade à durée 30 minutes. Nous sommes juste un peu déçu car nous n'avons pas pu naviguer sur les canaux en centre ville.

 

Nous retournons en centre ville, mais cette fois ci dans le quartier des affaires. Attention, nous sommes très loin de Manhattan. Il y a deux ou trois immeubles et puis c'est tout. Il y a un aussi un centre commercial que les gens appellent le forum et quelques restaurants. Peu de touristes, mais l'endroit est assez animé. Au bout de l'avenue principale on aperçoit la gare d'Aveiro. Un joyau architectural.  La gare a été construite en 1864. Elle est recouverte d'azulejos représentant la vie des cheminots.

 

Vous serez séduit par les nombreuses cathédrales. Nous sommes allé visiter le Monastère, fondé en 1458 par le Pape Pie II. On y trouve un couvent de bonnes soeurs mais également le musée national d'Aveiro. Il y a quatre autres musées à Aveiro, mais le tourisme culturel, c'est pas trop mon truc. Nous avons tout de même décidé d'allé à l'Ecomuseu car j'ai trouvé le nom sympa. C'est une sorte de cabane, où l'on a découvert les méthodes d'extraction de sel de 959 à nos jours.

 

 

Nous retournons en centre ville pour aller diner. Nous avions remarqué pas mal de petit restaurants près du marché au poisson et sur le quai, face aux marais salants. Ce sont généralement des anciennes cabanes de pêcheurs. Les spécialités sont bien sûr les poissons, fruits de mer, mariscos, camarao, bacalhao ou calderada de anguilhas. Coté dessert, nous y avons gouté les fameux ovos moles, petite sucrerie en forme de coquillage à base de confiture d'oeuf.

 

Aveiro possède la troisième université du pays. Les étudiants sont nombreux et l'ambiance est festive. Les noctambules se retrouvent dans les bars près de la praça do peixe. En été, certains choisirons d'aller à Barra, la station balnéaire. Les soirées se terminent généralement à la Estaçao da Luz, une boîte de nuit située sur la route de Cantanhede à 15 minutes du centre ville. C'est un peu l'usine mais l'ambiance est bonne et c'est l'endroit où il faut se montrer.

 

La ville a été construite au bord de l'Océan. Elle s’est développée grâce à son port permettant la pêche à la morue et l’extraction de sel. En 1575 une tempête s'abat sur la région et le Vouga déborde. Lors de la décrue, un bras de terre se forme à son embouchure, créant une lagune. Le port se retrouve privé de son accès à la mer. Les activités portuaires s’arrêtent, le chômage explose, les eaux stagnent, les maladies prolifèrent et beaucoup d'habitants quittent la ville.

 

La région possède un autre atout, un sol argileux. L'’industrie de la céramique et de la porcelaine se développe à cette période. Aujourd'hui, on trouve beaucoup d'usines de carrelage mais on peux surtout visiter le domaine de Vista Alegre, joyau de la porcelaine portugaise, situé à quelques kilomètres d'Aveiro. Cette nouvelle prospérité s’accompagne d’un rayonnement artistique et Aveiro devient un foyer d’art baroque.

 

En 1808 des digues sont construites, entre Barra et Sao Jacinto, pour ouvrir un nouvel accès vers la mer. Le port est enfin désenclavé et reprend ses activités. En réalité, c'est toute la région du nord du Portugal, jusqu'à l'Espagne qui est désenclavée. La ville attire une nouvelle population et la région se développe à nouveau. Aujourd'hui, c'est redevenu le premier port du Portugal. La ville est prospère, la pêche est toujours fructueuse, mais Aveiro tire l'essentiel de ses ressources de l'industrie et du tourisme.

 

Aveiro

Population : 60 000 habitants

Mairie : + 351 234 406 300

Office du tourisme : + 351 234 428 326

Station de taxi : + 351 234 343 266

Pompiers : + 351 234 377 090

Urgences médicales : 112

 

Barra

Population : 2 000 habitants

Mairie : + 351 234 329 600

Office du tourisme : + 351 234 396 212

Station de taxi : + 351 234 085 244

Pompiers : + 351 234 320 120

Urgences médicales : 112

 

Costa Nova

Population : 1 500 habitants

Mairie : + 351 234 329 600

Office du tourisme : + 351 234 369 560

Station de taxi : + 351 964 014 951

Pompiers : + 351 234 320 120

Urgences médicales : 112

 

Sever do Vouga

Population : 2 800 habitants

Mairie : +351 234 000 000

Office du Tourisme : + 351 234 000

Station de Taxi : + 351 234 000 000

Pompiers : + 351 234 000 000

Urgences médicales : 112

 

Aveiro

Mairie : + 351 234 406 300

Office du tourisme : + 351 234 428 326

Station de taxi : + 351 234 343 266

Pompiers : + 351 234 377 090

Urgences médicales : 112

 

Barra

Mairie : + 351 234 329 600

Office du tourisme : + 351 234 396 212

Station de taxi : + 351 234 085 244

Pompiers : + 351 234 320 120

Urgences médicales : 112

 

Costa Nova

Population : 1 500 habitants

Mairie : + 351 234 329 600

Office du tourisme : + 351 234 369 560

Station de taxi : + 351 964 014 951

Pompiers : + 351 234 320 120

Urgences médicales : 112

 

Sever do Vouga

Population : 2 800 habitants

Mairie : +351 234 000 000

Office du Tourisme : + 351 234 000

Station de Taxi : + 351 234 000 000

Pompiers : + 351 234 000 000

Urgences médicales : 112

 

Visiteurs depuis le 01-09-2013

Version imprimable Version imprimable | Plan du site
© Claude Fernandes