Aveiro et ses environs
Aveiro et ses environs

BARRA

Barra est une petite station balnéaire située à quelques kilomètres d'Aveiro. On compte 2 000 habitants en hiver et environs 10 000 en été. En venant d'Aveiro, il faut prendre direction Praias, ce qui veut dire plages.

 

Nous quittons Aveiro en direction de Barra. La route est très bien mais le trajet est complètement déroutant. D'abord, nous traversons des marais salants, puis un cimetière pour bateaux et nous terminons par une forêt de pins. On aperçois également quelques maisons. Nous arrivons enfin sur le pont de Barra dix minutes après avoir quitté Aveiro. La vue est magnifique. On aperçoit l'océan au loin avec quelques bateaux qui navigent, on voit la plage et même un phare. A ce moment précis, on a l'impression d'arriver sur une île.  

 

Une fois sur place, nous cherchons un endroit pour garer la voiture. Tous les terrains vagues qui ressemblent à des parking sont complets. Nous continuons à chercher, ce qui nous permet aussi de découvrir la ville. Pour l'instant, rien d'extraordinaire. Il y a des immeubles un peu partout. Nous finissons par trouver une place, au bout de dix minutes. A peine descendu de la voiture, un homme avec une dégaine de gitan vient me grater une pièce. Je joue l'idiot qui ne comprends pas, mais pas de chance, il parlait couramment français. On se dirige tranquillement vers la plage.

 

La plage est séparée de la ville par des dunes. Nous découvrons alors une belle plage de sable fin. Moi qui déteste cela, pour une fois je trouve qu'il est très agréable de marcher sur le sable. La plage est propre et elle offre toutes les commodités. L'endroit est très fréquenté mais nous finissons par trouver un bon emplacement. Je me suis baigné jusqu'au genoux avant d'aller me sécher. Je ne voulais pas choper la creve dans une eau à 15 degrés. Ce n'était pas le bon jour mais il parait qu'à Barra c'est rarement le bon jour.

 

Barra est également connue pour son phare. Il a été construit en 1893 et mesure 66 m de haut. C'est le deuxième plus haut d'Europe. Chaque jeudi, le phare est ouvert au public. Cela tombe bien, car on est jeudi. Par contre, il faut faire la queue. Après 10 minutes d'attente, c'est notre tour. Le gardien du phare nous demande 4 Euros et pour ce prix là il n'y a même pas d'ascenseur. Pas pour les touristes en tout cas. Après tout, il faut se mettre dans les conditions de l'époque et nous entamons la montée des 271 marches.

 

On voit la mer à perte du vue. Quelques bateaux naviguent au loin. On voit également les villes de Barra et Sao Jacinto, mais si nous sommes là, c'est surtout pour admirer la lagune d’Aveiro qui s’étend sur plusieurs dizaines de kilomètres. Il n'y a pas de baie vitrée. Nous sommes au contact direct du vent, qui d'ailleurs souffle très fort ce jour là. Les sensations sont excellentes. Au pied du phare, on aperçoit le paredao, une digue de 500 mètres qui se jette dans l’océan et sur laquelle beaucoup de gens se promènent. Super souvenir.

 

Après cette séance de sport nous devons absoluement reprendre des forces. Nous partons à la recherche d'un endroit pour manger. On trouve beaucoup de petits resto, mais pour l'instant on hésite encore. A vrai dire, aucun ne nous a vraiment inspiré. On fait plouf plouf avant d'atterrir dans ce qui semble être un piège à touristes. Je pends une bavette avec des frites. Le serveur était un peu bizarre mais c'était bon, rapide et pas trop cher. C'est con mais, je n'ai pas retenu le nom du resto.

 

Il est 23 heures et rien ne se passe en centre ville. Je trouve cela un peu bizarre et nous élargissons nos recherches. Nous finissons par trouver le quartier branché, juste à l'entrée de la ville. On y trouve pas mal de bars. On y rencontre des touristes éméchés qui se sont fait surprendre par le demi à 1,20 euros. La plupart de ces établissements sont ouverts jusqu'à 4 heures du matin et possèdent parfois une petite piste de dance. Le week end, une navette gratuite assure la liaison entre Barra et la boîte de nuit Estaçao da Luz, à Aveiro.

 

L’histoire de Barra est assez récente. Si le nom évoque une barre ou un barrage, ce n’est pas un hasard. En 1575, une violente tempête s’abat sur la région et le rio Vouga déborde. Lors de la décrue, un bras de terre se forme à l'embouchure, créant une lagune et privant Aveiro de son accès à la mer. On l’appellera Barra. L'endroit est inondable et reste inhabité pendant longtemps. En 1808, des digues sont construites et les premiers habitants s’installent à Barra.

 

On construit un pont avec des lattes en bois reliées entre elles et reposant sur des pilonnes en pierre. La traversée était très effrayante. Certaines lattes étaient complètement pourries et craquaient quand on roulait dessus. Ce pont aura tout de même vécu plus de 150 ans. En 1975 un vrai pont est construit. Dès lors, de nombreux touristes débarquent, des immeubles sortent de terre et le petit village devient une station balnéaire à la mode.

 

Aveiro

Population : 60 000 habitants

Mairie : + 351 234 406 300

Office du tourisme : + 351 234 428 326

Station de taxi : + 351 234 343 266

Pompiers : + 351 234 377 090

Urgences médicales : 112

 

Barra

Population : 2 000 habitants

Mairie : + 351 234 329 600

Office du tourisme : + 351 234 396 212

Station de taxi : + 351 234 085 244

Pompiers : + 351 234 320 120

Urgences médicales : 112

 

Costa Nova

Population : 1 500 habitants

Mairie : + 351 234 329 600

Office du tourisme : + 351 234 369 560

Station de taxi : + 351 964 014 951

Pompiers : + 351 234 320 120

Urgences médicales : 112

 

Sever do Vouga

Population : 2 800 habitants

Mairie : +351 234 000 000

Office du Tourisme : + 351 234 000

Station de Taxi : + 351 234 000 000

Pompiers : + 351 234 000 000

Urgences médicales : 112

 

Aveiro

Mairie : + 351 234 406 300

Office du tourisme : + 351 234 428 326

Station de taxi : + 351 234 343 266

Pompiers : + 351 234 377 090

Urgences médicales : 112

 

Barra

Mairie : + 351 234 329 600

Office du tourisme : + 351 234 396 212

Station de taxi : + 351 234 085 244

Pompiers : + 351 234 320 120

Urgences médicales : 112

 

Costa Nova

Population : 1 500 habitants

Mairie : + 351 234 329 600

Office du tourisme : + 351 234 369 560

Station de taxi : + 351 964 014 951

Pompiers : + 351 234 320 120

Urgences médicales : 112

 

Sever do Vouga

Population : 2 800 habitants

Mairie : +351 234 000 000

Office du Tourisme : + 351 234 000

Station de Taxi : + 351 234 000 000

Pompiers : + 351 234 000 000

Urgences médicales : 112

 

Visiteurs depuis le 01-09-2013

Version imprimable Version imprimable | Plan du site
© Claude Fernandes