Aveiro et ses environs
Aveiro et ses environs

SEVER DO VOUGA

Sever do Vouga est une petite commune de 2 800 habitants, située sur les bords du rio Vouga à 35 km d'Aveiro. La mairie gère également les nombreux villages éparpillés sur les vallées avoisinantes, ce qui représente une population totale de 13 000 habitants. Sever do Vouga est jumelée avec Montmagny en France. La région est réputée pour son cadre géographique exceptionnel. Elle offre des paysages vallonnés et verdoyants, à une demi-heure des plages. L'endroit est facile d’accès, proche des autoroutes A25 et A1. C'est une commune de tradition agricole connue au Portugal pour être la capitale de la myrtille.


Nous arrivons par une route sinueuse qui longe le rio Vouga. Les paysages sont jolis mais mieux vaut garder les yeux sur la route. A l'approche de Sever do Vouga, je retrouve cette odeur d'eucalyptus qui parfume toute la région. C'est comme dans la petite madeleine. La route est enjambée par un majestueux pont en pierre, qui traverse le fleuve. Il a été construit en 1913 pour permettre d'ouvrir la ligne ferrovière du Vale do Vouga qui reliait Espinho à Viseu. Ce pont fût baptisé Poço de Santiago. Il mesure 29 m de haut et 53 m de long.

 

Sur ce pont passait la automotora. C'était un petit train rouge et blanc, lent, bruyant et très effrayant pour un garçon de mon âge. Il tanguait de tous les cotés et à cause de son nom, je pensais qu'il n'y avait pas de conducteur. Mais, grâce à l'arrivée de ce train, une usine à pâtes s'implante, juste en face de la gare et la région attire de nouveaux habitants. En 1978, l'usine est délocalisée et le petit train cesse de fonctionner quelques années plus tard.

 

La traversée du pont est aujourd'hui réservée aux randonneurs et aux cyclistes. Il mène à une plage fluviale. J'ai oublié mon vélo, alors j'y vais par la route. De bons freins et une certaine agilité sont nécessaires pour y aller en voiture. Sur place, on se gare là où on peut. L'endroit est calme malgré les quelques enfants. On se baigne dans les eaux du fleuve. Un bassin pour les petits est prévu. On y trouve également un bar, des espaces pour bronzer, des toilettes, des douches et des tables pour le picnic. L'ensemble est assez propre.

 

Nous arrivons en centre ville. La commune offre toutes les commodités. On y trouve un collège, un lycée, un centre médical, de nombreux petit commerces, deux supermarchés, une zone industrielle et même un technopole universitaire. Le cinéma, où j'allais quand j'étais petit, a été transformé en centre culturel. Il propose du cinema, du théâtre, de la danse et des expositions. Certains immeubles ont été construits entre les veilles maisons de pierre et aujourd'hui, la commune conjuge habillement, nature, histoire et modernité.

 

Direction la cascade de Cabreia. En fait non, prenez direction centre ville puis Vale de Cambra, puis Silva escura puis Cabreia. C'est complètement perdu, mais c'est pas très loin. L'endroit est insolite. Il fait 30 degrés, on descends un chemin et là il ne fait plus que 15 degrés. C'est calme, personne à l'horizon. On entend juste l'eau de la cascade. Je me prends pour le capitaine kurk car j'ai la nette impression d'avoir été téléporté à une autre époque.

 

 

Le tourisme rural s'est vite développé à Sever do Vouga, et nul doute qu'il a un bel avenir devant lui. On y croise beaucoup de cyclistes, de joggers ou de randonneurs. La région possède déjà de nombreux sites dédiés aux sports et elle est en train de devenir une étape incontournable pour les amateurs de sports extrêmes.  On y pratique le VTT, le parapente, le canöe kayak, le rafting, le canyoning, ou le paint-ball. Une autre catégorie de sportifs va à Sever do vouga pour découvrir la gastronomie. La région a également de bons arguments.

 

Les restaurants sont nombreux, mais ils sont un peu éparpillés. On y mange mieux et pour moins cher que dans les grandes villes. Les spécialités du coin sont la vitela assada (veau avec pomme de terres et riz cuit au four), Regoes com grelos (Sauté de porc au sandoux avec pousses de brocolis), lampreia em arroz (lamproie au riz), coixinhas (beignets de lamelles de poulet). Les plats sont énormes alors demandez une demi dose lorsque c'est possible. La dernière fois, la serveuse a été cool. Elle nous a mit le reste dans un tupperware.

 

On y produit un vin surprenant, le morangueiro ou vinho americano, un vin rouge très fruité et peu alcoolisé. Une seule grappe permet de produire plusieurs litres et il a été interdit à la vente pour concurrence déloyale. Les anciens continuent à le produire pour leur consommation personnelle. Il est devenu difficile d'en trouver dans les restaurants. Le vin au pichet s'appelle vinho da casa. Attention, si vous demandez un pichet pour deux, on vous ramènera 1 litre. Les bars proposent de nombreux cocktails à base de myrtilles.

 

La Fête municipale a lieu le 3 février en l’honneur de Saint Blaise. La feira do mirtilo se tient fin juin et attire 30 000 personnes le temps d’un week-end. La dernière semaine de juillet est organisé le festival Ficavouga. Les concerts attirent 2 000 personnes par soir. Des dj prennent le relais jusqu'au petit matin. Heureusement, les buvettes sont nombreuses. Le 15 août, on fête Nossa Senhora da Saude qui redonne espoir aux malades. Le 21 septembre on célèbre le dia de Sao Mateus en l’honneur de l’évangile Saint-Mathieu.

 

Sever c'est vert, et pourtant le nom ne vient pas de là. Au 5eme siècle, le nord du Portugal était contrôlé par les Suèves et le sud par les Wisigoths. Les premiers habitants de Sever do Vouga, seraient donc les Suèves. Au 6eme siècle, les Wisigoths débarquent. Le combat tourne à l'avantage de Severi, chef des Wisigoths. Il pose la première pierre du village qui portera son nom. Certains suèves quittent la région. D'autres seront christianisés et une cohabitation s'installe.

 

Aveiro

Population : 60 000 habitants

Mairie : + 351 234 406 300

Office du tourisme : + 351 234 428 326

Station de taxi : + 351 234 343 266

Pompiers : + 351 234 377 090

Urgences médicales : 112

 

Barra

Population : 2 000 habitants

Mairie : + 351 234 329 600

Office du tourisme : + 351 234 396 212

Station de taxi : + 351 234 085 244

Pompiers : + 351 234 320 120

Urgences médicales : 112

 

Costa Nova

Population : 1 500 habitants

Mairie : + 351 234 329 600

Office du tourisme : + 351 234 369 560

Station de taxi : + 351 964 014 951

Pompiers : + 351 234 320 120

Urgences médicales : 112

 

Sever do Vouga

Population : 2 800 habitants

Mairie : +351 234 000 000

Office du Tourisme : + 351 234 000

Station de Taxi : + 351 234 000 000

Pompiers : + 351 234 000 000

Urgences médicales : 112

 

Aveiro

Mairie : + 351 234 406 300

Office du tourisme : + 351 234 428 326

Station de taxi : + 351 234 343 266

Pompiers : + 351 234 377 090

Urgences médicales : 112

 

Barra

Mairie : + 351 234 329 600

Office du tourisme : + 351 234 396 212

Station de taxi : + 351 234 085 244

Pompiers : + 351 234 320 120

Urgences médicales : 112

 

Costa Nova

Population : 1 500 habitants

Mairie : + 351 234 329 600

Office du tourisme : + 351 234 369 560

Station de taxi : + 351 964 014 951

Pompiers : + 351 234 320 120

Urgences médicales : 112

 

Sever do Vouga

Population : 2 800 habitants

Mairie : +351 234 000 000

Office du Tourisme : + 351 234 000

Station de Taxi : + 351 234 000 000

Pompiers : + 351 234 000 000

Urgences médicales : 112

 

Visiteurs depuis le 01-09-2013

Version imprimable Version imprimable | Plan du site
© Claude Fernandes